letras.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

letra de ibrahimovic - s.téban

Loading...

[paroles de “ibrahimovic” ft. ciboymoe]

[refrain : cityboemoe]
they show me love out here like i’m mitch
i’m tryna ball, ibrahimovic
f-ck that government cos they ain’t looking out for me
they don’t care about the kids
what about the kids
eating off the poor
just to live rich
but what about the kids (they don’t care they don’t care)
think about the kids (they don’t care they don’t care)
[couplet 1 : s.téban]
la calle c’est nous qu’on la chante
c’est pas moi mais le train de vie qui change
parle pas de tirer sur le champ
tu vas tirer que sur le chanvre
tu vois quе le sac d’argent
(tu vois que lе sac d’argent)
je voyais loin déjà dans ma chambre
ce qui compte c’est pas le goal c’est le chemin
viens chez moi les qn j’ai grandi parmi les plus fêlés
peu importe la route faut sortir de la mêlé
préfère rotka que finir à l’interim
on rêvait de viser le world avec lyele
on my way jamais eu peur d’échouer
on my way je t’ai jamais vu essayé
artena c’était nous les enfants terribles
comme à london cagoulés au zenith
des billets des bijoux des b-tch on my way
des coups bas des défaites des doutes on my way
a quoi sert d’être libre si t’as l’esprit enchaîné
a quoi sert tes milli si tu meurs en cd
toujours la même famille du love on my way
toujours les mêmes goofys les mes drames on my way
passer ses journées à zoner
à chercher l’oseille être à zeulé
j’ai tout lâché pour faire des tournées
show me love où je devrais y retourner
[refrain : cityboemoe]
they show me love out here like i’m mitch
i’m tryna ball, ibrahimovic
f-ck that government cos they ain’t looking out for me
they don’t care about the kids
what about the kids
eating off the poor
just to live rich
but what about the kids (they don’t care they don’t care)
think about the kids (they don’t care they don’t care)

[couplet 2 : s.téban]
plus c’est gros plus ça passe tu connais toute façon
new order mondial en ovulation
trap, zumba, new wave qu’importe l’appellation
tous des pions dans leur simulation
je raconte ce monde et ses tribulations
te font croire que les vrais sont les contrefaçons, contre bandier qu’une seule nation, je veux des vvs pour la célébration
ils savent pas ce qu’ils aiment, ils savent comment plaire
nous on fait ce qu’on aime belek de leur plaire
a chaque épisode ça prend de l’ampleur
chacun sa vision je suis pas exemplaire
c’est pas parce que tu pleures que t’es sincère
fais gaffe à qui tu confies tes affaires
tellement mégalo pour briller seul t’es prêt à p-sser sur une étincelle
je ramène le truc à un nouveau niveau, yeah
c’est moi le futur boss de la fin
ils ont voulu m’atteindre mais leur balle a ricochée, le temps remet tout le monde à sa place
parfois le matin je me persuade que cette vida a un parfum suave
la salaire de la sueur ça soulage
profite du sun avant le prochain nuage
diez avec stringer bell aka ari gold dans entourage
la je suis en pleine remontada faire passer des plots bien sur je connais les rouages
passer ses journées à zoner
à chercher l’oseille être à zeulé
c’est la même des qn à wembley
show me love où je devrais y retourner
[refrain : cityboemoe]
they show me love out here like i’m mitch
i’m tryna ball, ibrahimovic
f-ck that government cos they ain’t looking out for me
they don’t care about the kids
what about the kids
eating off the poor
just to live rich
but what about the kids (they don’t care they don’t care)
think about the kids (they don’t care they don’t care)