letras.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

letra de règlement rêve freestyle (intro) - nadir

Loading...

[couplet unique]
yeah
je suis vénère une fois d’plus
je som’ et je vois plus la lune
etre bon pour moi c’est encore à faire
mais être bon pour les autres je met une croix dessus
je veux vivre, j’n’ai aucune patience
j’construis ma vie pour la dégustation
j’ai occupation
j’vis sur une dune d’action
je n’ai pas qu’une p-ssion
je rêve la tête à l’envers
je m’enterre à long terme
j’éclaire ma lanterne grâce au feu corporel
je me met à mentir, je me protège
j’avance au ralent-t, car ici les corbeaux règnes
c’est fou l’intérêt que l’on donne au néant
j’reçois des milliers d’informations à la minute pourtant j’me sens seul au milieu de l’océan
si vous avez des préjugés ôtez-les
j’ai troqué mes principes pour une grosse télé
j’hallucine quand j’l’allume, je tape un aller simple aux ténèbres
j’essaye d’montrer qu’il y a -ssez contraintes
ne dis pas “c’est l’contrat”, je suis seul contre eux
ça me fais de la peine, je n’ai plus l’droit de le dire
des les rues j’vois le se-vi, j’abuse, moi j’me dis que j’suis juste un ennemi
deux êtres ensevelis dans les dunes se voient retenir
plus l’choix, une m-sse qu’une loi peut pas retenir
tu m’vois, une fois, cela veut dire que j’vais revenir
bref, l’infini me fascine
j’donne tout pour ma cible
j’culpabilise quand je me saoule -ssis
j’payerai mes dettes avec des sous magiques
j’me sentais inférieur avant de savoir qui étaient les gens
les hommes s’inventent bien des légendes
ça m’énerve vite tout ces mecs perfides
ces énergies qui ont empiété mes sens
mais ça me nourrit
ça me nourrit
j’ai changé la haine en paix
donc ça me pourrit
je suis triste comme un habitat vide
oui c’est affirmatif
j’aurai des choses négatives à dire
c’est mon âme qui s’agite même si j’arrive à rire
est-ce que je le fais sincèrement ?
si je te dis que tu m’a fais du mal droit dans les yeux, tu peux me croire sincèrement
yeah
manque d’oxygène, j’suis dans l’apnée
d’l’époque, j’parle pas
je délivre un seum
se privant d’un repas pour acheter des clopes
ce n’est pas un régime minceur
c’est la précarité qui parle
l’égalité, minable
f-ck les débats misérables qui séparent les éclats d’l’humanité qui canent
oh réalité qui fâche
yeah, flash de ‘sky à midi
besoin d’artifices
p-sse l’âme à critique
j’ai la boule au ventre
je [rap-indicite ?]
la loi de l’argent n’a pas qu’un disciple
je reste pas les bras croisés
où les pensées noires m’accueillent
si tu m’fais vibre j’vais pas t’froisser
ça c’est c’que j’dis à ma feuille
je ne suis qu’un amateur
débutant dans la matière
j’prête attention à ma peur
car ma conscience a la fièvre
fais gaffe, je peux être féroce
cœur gris, une vraie roche
très peu de frérots
les humains me dérangent, leurs actes m’interrogent
très peu d’lumière
je suis lunaire, c’est pour ça que je suis un rêveur
depuis qu’on m’a vu naître, je suis du-per
mais crois moi j’ai de vrais vœux

[outro]
nadir
rêver
rêver
rêver