letras.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

letra de trop d'atrocités - didgis

Loading...

ouh ouh, sal karma
oh trop d’atrocités, les gars du cartel se font péter
pleins de baltringues sur le rain-té, et ça j’ne cesserai d’le répéter
le jour où je feterai le million d’euros y’aura plus rien a fêter
ghetteur si t’as pas guetté, les enquêteurs ils vont enquêter (normal)
dans la maison tout est carré, rien à dire rien à déclarer
chaque candidature je suis recalé, j’ai dû trop fréquenter la calle
ou sav ola ti boug aw kalé lè i bizwin on conso

batard, on fait nos affaires, on se lève au chant du coq
j’suis moins souvent sur le corner, tu penses que j’ai perdu la côte
on charbonne autant qu’on bicrave, histoire de déclarer la note (la bibi)
plus de trafic que de taff (oui), demandes toi à qui la faute
bag-y la cho cho cho cho cho , kon chocola cho
tu peux y laisser ta peau, rip mes frères qui sont là-haut (pipo)
on se revoit très bientôt, pour l’instant j’continue la course sur le fardeau (tizo)
on se revoit très bientôt, pour l’instant j’continue la course sur le fardeau
trop d’atrocités, les gars du cartel se font péter
pleins de baltringues sur le rain-té, et ça j’ne cesserai d’le répéter
le jour où je feterai le million d’euros y’aura plus rien a fêter (nah)
ghetteur si t’as pas guetté, les enquêteurs ils vont enquêter (normal)
dans la maison tout est carré, rien à dire rien à déclarer
chaque candidature je suis recalé, j’ai dû trop fréquenter la calle
ou sav ola ti boug aw kalé lè i bizwin on conso

on a tout donné mon gars, motivé comme les coups d’poings de honda
en roue arrière sur mon honda, je vesqui les condés
ils font des bla bla bla mais ma musique elle est blindée
ils parlent de ci de ci et de ça, moi j’suis toujours en indé (sal karma)
ou vé roulé an nou gadè es ou paré
sa ka allé, au rencard y’avait les condés
mets les gazes, p-sse moi le bédo, que j’puisse la détailler
ils s’écrasent comme des mégots, quand ça va défourailler

oh trop d’atrocités, les gars du cartel se font péter
pleins de baltringues sur le rain-té, et ça j’ne cesserai d’le répéter
le jour où je feterai le million d’euros y’aura plus rien a fêter (nah)
ghetteur si t’as pas guetté, les enquêteurs ils vont enquêter (normal)
dans la maison tout est carré, rien à dire rien à déclarer
chaque candidature je suis recalé, j’ai dû trop fréquenter la calle
ou sav ola ti boug aw kalé lè i bizwin on conso