letras.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

letra de rill pour rire - brigitte boisjoli

Loading...

tu penses-tu c’est comme ça tu vas m’avoir à soir
(vas m’avoir à soir)
penses-tu c’est comme ça tu vas m’avoir à soir
(vas m’avoir à soir)
tu peux ben passer la nuit sur mon trottoir
(sur mon trottoir)

mais tu viendras pas dormir dans mon dortoir
(dans mon dortoir)
tu peux ben chanter pis gratter ta guitare
(gratter ta guitare)
moé ça me dérange pas je me couche
toujours ben tard
(couche toujours ben tard)
tu peux ben attraper le rhume sur mon trottoir
(sur mon trottoir)
mais tu viendras pas te moucher dans mon mouchoir
(dans mon mouchoir)
essaye donc d’entrer voir a qui t’a affaire
(a qui t’a affaire)
tu vas te faire sortir la tête la première
(la tête la première)
tu peux garder tes fleurs pis tes bonbonnières
(tes bonbonnières)
ça me feras pas penser a toi dans mes prières
(dans mes prières)
depuis que le temps que je refuse de te satisfaire
(de te satisfaire)
tu peux ben grimper après les lampadaires
(après les lampadaires)
tu peux ben te frapper la tête sur mon trottoir
(sur mon trottoir)
mais tu viendras pas bouder dans mon boudoir
(dans mon boudoir)
tu commences à me tomber pas mal sur les nerfs
(pas mal sur les nerfs)
tu ferais mieux de surveiller ton vocabulaire
(ton vocabulaire)
tu vas finir par me mettre en beau joilvers
(en beau joilvers)
oublie pas que je couche avec mon revolver
(mon revolver)
si tu t’essayais par la porte d’en arrière
(la porte d’en arrière)

ça ferait peut-être un peu moins jasées les commères
(jasées les commères)
tu peux ben fumer ta pipe sur mon trottoir
(sur mon trottoir)
mais tu viendras pas cracher dans mon crachoir
(dans mon crachoir)
depuis que le temps que te dis que je veux rien savoir
(que je veux rien savoir)
je vois pas comment tu ferais partir pour la gloire
(partir pour la gloire)
faudrait que fermes les yeux ou ben qui fasse ben noir
(qui fasse ben noir)
t’ai tu déjà regardé dans un miroir
(dans un miroir)
moé je te dis si j’avais l’air de ce que t’a l’air
(l’air de ce que t’a l’air)

je m’en irais passer ma vie dans le désert
(dans le désert)
tu peux ben aller dormir sur un banc vert
(sur un banc vert)
les chameaux ça couchent dehors même en hiver
(même en hiver)

tu peux ben prendre ton violon pour une guitare
(pour une guitare)
mais du moment que tu prendras pas pour une poire
(pas pour une poire)

mais on sait jamais faut pas tu désespères
(tu désespères)
rappelle-toi peut-être que si tu persévères
(tu persévères)
tu finiras peut-être par m’avoir à soir
(m’avoir à soir)

si c’est pas a soir ça sera peut-être demain soir
(peut-être demain soir)
si c’est pas demain soir ça sera peut-être un autre soir
(peut-être un autre soir)
mais on sait jamais faut pas tu désespères
(tu désespères)

rappelle-toi peut-être que si tu persévères
(tu persévères)

peut-être tu finiras par m’avoir à soir
(m’avoir à soir)

si c’est pas a soir ça sera peut-être demain soir
(peut-être demain soir)

si c’est pas a soir ça sera peut-être un autre soir
(peut-être un autre soir)

si c’est pas a soir ça sera peut-être un autre soir
(peut-être un autre soir)
si c’est pas demain soir ça sera peut-être un autre soir
peut-être un autre soir si c’est pas ce soir
ça sera peut-être un autre soir

peut-être un autre soir si c’est pas demain soir
ça sera peut-être a soir
peut-être a soir si c’est pas demain soir peut-être un autre soir