letras.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

letra de rainbow - a colors show - b.b. jacques

Loading...

[paroles de “rainbow – a colors show”]

[intro]
eh
check

[couplet 1]
elle a p’t-être une voix qui traine sur des prods qu’on aime
s-xe, mes comportements d’grand connard
un son classe, un hit, un grand calu
nouvel album, ensuite, grande cavale
qui était là dans les grandes galères ?
le cques-j’ en chemise au milieu d’grandes colonnes
j’te trouve un emploi fictif s’tu l’souhaites
toujours en r’tard, j’ai l’malheur d’me faire attendre
au moins, j’l’ai fais à temps, viens on r’part à ‘dam
laisse cicatrisеr, mets l’sparadrap
ça m’coûterait trop cher d’mе rater, elle a c’truc d’em’ rata’
est-ce-que j’pars ou j’reste là ? babe, viens, on en reste là
j’ai eu la naïveté d’croire qu’il m’reste deux lignes
on fait des kich’, le whisky prend de l’âge
v’nez, prenez tout, destinés à être prolétaires, on a rompu ça
cadeau, robe de signature, d’ssous, le soleil se lève
on était beaux mais on était si esseulés
et si j’revenais à la base ?
et si j’revenais à la base ? (revenais à la base, revenais à la base)
[couplet 2]
eh
suis-je en r’tard sur les feuilles qu’d’autres critiquent ?
celles qui valent plus qu’100k
si j’retire le béret, ta meuf s’envole
au bercy, si on crie “f-ck off” ensemble, on frôle neufs-cents volts
et merde, j’viens d’faire une rime
j’compte les jours mais lns n’a pas pris une ride
ce soir, j’me mets sune race
elle, elle veut qu’j’lui mette des claques
eh, babe, j’suis pas comme tous ces clones, hier, tout était calme
j’ai douté de moi, j’aurais pu douter d’mes gars
non, j’dehak, j’aurais dû douter d’mes gars
j’suis un twittos sans pp, un artiste incroyable
à titre exceptionnel, tu peux mettre des glaçons dans l’verre du cques-j’
nique sa mère, j’suis bon qu’à faire du cash
ce, malgré moi, en voulant faire de l’art
dans dix ans, t’as un livre si t’écris chaque jour deux lignes
retire ton pull en laine, roule un pilon épais
silence rompu, parce qu’il fait tousser l’cône
à deux doigts d’tout éteindre
est-ce-qu’il casse un buzz ou il donne de l’aide ?
putain, c’qu’on donne de nous, le cques-j’ un homme tenace
triple f-ck off, du jour au lendemain dans la lumière
de base, un homme de l’ombre
est-ce-qu’on est censés faire du biff ou faire de l’art ?
on est dimanche, au stud’, y a sonne-per
lcs, ça fait trois s’maines qu’il est qué-blo sur l’périph’
trente minutes qu’il essaye d’garer l’camion, putain
j’ai même plus l’temps d’perdre du time, nbow, cdi
on m’roule des pét’, on m’fait du thé
envoie le plus stock, qu’il vienne par là, qu’il essaye d’me faire douter
[couplet 3]
ta marraine la pénaliste, me3lich
j’sais, de base, c’était un fan
j’vois plus dans l’rétro, allez, pédaler
la fin d’un couplet ou l’début d’un autre
la fin d’album qui marque le début d’un autre
j’arrête pas depuis l’début d’année
on est des artistes, on n’est pas des putes à clic, putain
j’m’en sens plus capable
non j’dehak, j’suis fais pour les per-ta
j’suis dans l’divertiss-m-nt, j’en peux plus d’vos bêtises
j’étais en train de tter-gra
jacques fatigue, nbow s’pérennise
update : elle s’appelait palo, elle s’appelait pas bérénice
j’étais en train d’tter-gra, j’ai p’t-être trop bédave
jacques fatigue, nbow s’pérennise
update : elle s’appelait palo, elle s’appelait pas bérénice
j’prends un uber, direction les pyrénées
y a des équipes de six, prêtes à t’voler ton apollo, à t’fracturer l’péroné
j’m’arrache dès qu’j’suis trop cramé
dans l’périmètre, on gagne pas une chose sans en perdre une autre
putain, j’pourrais niquer l’argent d'”f-ck off”
et j’suis là à berlin comme un con, à essayer d’être pertinent

[outro]
j’suis dans l’divertiss-m-nt mais j’en peux plus d’vos bêtises
jacques fatigue, nbow s’pérennise
j’suis dans l’divertiss-m-nt, j’en peux plus d’vos bêtises
tu veux pper-ra comme moi ?
encore un joueur de flûte qui s’croit trompettiste
j’finis même plus mes cônes
j’finis même plus mes sons
j’finis même plus mes phases
jacques fatigue, nbow s’pérénise
update : elle s’appelait palo, elle s’appelait pas bérénice
nouvel album, ensuite, grande cavale, ensuite, grande cavale
f-ck off