letra de la justice – tout simplement noir

[intro]
est-ce que les gens naissent égaux en droits à l’endroit où ils naissent ?

[couplet 1]
égaux, qui a dit que nous étions tous égaux ?
que nous demeurions libres, *ssez de pipeau
la convention des droits de l’homme est bien loin d’la réalité
l’état fait ce qu’il lui plait et on se tait
c’est comme ça qu’ça fonctionne et non pas différemment
inutile de se faire des illusions, soyons francs
tant d’injustices ont été commises en ce bas monde
elle a dû s’envoler bien loin la colombe
combien d’innocents se sont fait cond*mner à l’œil ?
combien d’innocents se sont fait accuser sans preuve ?
certainement plus que l’on imagine ont du payer la note de ceux qui avaient réellement commis le crime
c’est injuste, disons plutôt qu’c’est la justice
qui choisit bien ses victimes sans prendre trop d’risques
ce n’est pas n’importe qui tombe entre ses mains
ceux qu’ont du seille-o en général s’en sortent plutôt bien
pas besoin d’aller jusqu’à rome pour parler de corruption
nombreux ont les mains sales, pas plus loin que dans cette nation
pour bon nombre d’entre nous, c’est *ssez clair
la justice nique sa mère !

[refrain](x2)
la justice nique sa mère
la justice nique sa mère !

[couplet 2]
trop c’est trop, le peuple en a *ssez
de se sentir incessamment menacé
dans ce système inégal et mal fait
où il est plus difficile de s’en sortir en effet
face à une justice qui est loin d’être la même pour tous
plus t’es en bas de l’éch*lle, plus elle t’étouffe
si en plus ta tête n’est pas celle d’un français de souche
tu bénéficies de la police constamment à tes trousses
et de tout ce qui s’en suit bien entendu
on t’contrôle, on t’fouille, on t’embarque et c’est la garde-à-vue
puis viennent les bavures, les p*ssages à tabac
les coups et blessures, et cætera et cætera
et on sait tous comment cela parfois se termine
une balle perdue, un meurtre ouais, qu’on appellera légitime
les prévenus seront sans aucun doute acquittés
car la loi c’est la loi et elle sait bien défendre ses intérêts
les flics tuent et s’en sortent toujours relax
les familles qui se retrouvent en deuil, ça ils s’en tapent
tout simplement noir rend un hommage à tous les frères
*ss*ssinés par des lâches que la justice a bien couvert

[refrain](x2)
la justice nique sa mère
la justice nique sa mère !

[couplet 3]
ouais la justice de nous n’a que faire
désormais nous lui rendront coup pour coup, est-ce bien clair ?
le glaive, la balance, de tout ça on s’en balance
et en aucun cas, en ces symboles on aura confiance
on vit en france et c’est loin d’être un paradis
même si nombreux pensent qu’il s’agit du plus libre des pays
qu’ils aillent donc voir comment ça se p*sse dans les tribunaux
comment on juge les hommes et on les envoie derrière les barreaux
à peine a-t-on vu leurs faces qu’on les déclare coupables, coupables
même s’ils n’ont rien à voir
ne sont cond*mnés avant tout pour ce qu’ils sont
et non pour le soi-disant délit qu’ils font
si le juge veut qu’untel tombe, alors il tombe aussitôt
même s’il a beau proclamer son innocence, c’est le même topo
faut pas s’étonner si les prisons sont pleines à craquer
et si ceux qui les remplissent sont bien souvent les moins friqués
en fait tout ça n’est qu’un complot qu’organisent les plus hauts placés
mais nous n’avons pas l’intention de les laisser p*sser
donc que ce soit ok
tant que la justice sera pourrie, il n’y aura pas de paix

[refrain](x4)
la justice nique sa mère
la justice nique sa mère !

- letras de tout simplement noir